Menu     Accueil  ›  Commune › Histoire
Il était un fois à Saint André du Bois...

Résultat de recherche d'images pour
Les Habitants : les Andrésiens

 

Toponymie

Le nom du village fait référence à saint André, premier apôtre du Christ.
La terminaison du nom de la commune rappelle son appartenance au massif végétal qui a longtemps occupé l’Entre-Deux-Mers.

 

En gascon, le nom de la commune est Sant Andrieu deu Bòi ou Sent Andriu dau Bòi ou Sent Andriu dau Bòsc.

Histoire

À l'instar de la région de Monségur, le village, ravagé et dépeuplé par la guerre de Cent Ans, a connu une immigration relativement importante de Gavaches, « étrangers » de langue d'oil, en l'occurrence lesaintongeais ou poitevin-saintongeais.

À la Révolution, la paroisse Saint-André-du-Bois forme la commune de Saint-André-du-Bois.

Lieux et monuments

  • La maison noble de Taste construite au xvie siècle devient vers 1870 le château Malromé qui a été restauré au milieu du xixe siècle. En 1883, il devient la propriété de la famille Toulouse-Lautrec-Monfa.
  • L'église Saint-André. Le 22 février 1844, un violent orage vient détruire l'église du xvie siècle. Il reste quelques traces de cette église perceptibles sur les murs extérieurs de l'édifice actuel. Vers 1860, une nouvelle façade néo-gothique et un clocher avec horloge furent construits, grâce aux donations des paroissiens. À l'intérieur, sont ajoutées deux absides.

Personnalités liées à la commune

Henri de Toulouse-Lautrec a effectué de fréquents séjours au château Malromé, propriété familiale, et y est décédé le